Besoin de vider mon sac

17:27


Aujourd'hui je ressens ce besoin, ce besoin de vider mon sac.
Alors non ce ne sera pas un article léger sur mes produits de beauté ni même sur un quelconque coup de coeur... Juste moi et mon ressenti, car ici sur mon blog ou ma liberté de penser ne se limite pas à 180 caractères sur twitter je vais vous exprimer mon constat face à l'individualisme de notre société.

Tout d'abord il faut que vous sachiez que je suis actuellement enceinte de 7 mois (ouf bientôt la délivrance) que je vis dans une belle résidence neuf depuis 2 ans dans un endroit charment où "il fait bon vivre" ou tout ressemble à une brochure de villégiature, et pourtant sans un dramatique fait divers dont je vais vous parler, jamais je n'aurais pu rencontrer ni même mettre un visage sur 95% de mes voisins (hormis les deux familles de mon étage) personnes ne répond à un bonjour dans la cage d'escalier ou bien esquive les personnes au loin et claque vite la porte pour ne pas à avoir à croiser un regard.
Le peu de contact qui existe avec le voisinage sont les petits mots laissés en traître sur une porte de domicile ou sur le miroir du hall d'immeuble pour se plaindre que machin fait trop de bruit, que machine n'ouvre jamais ses volets donc c'est suspect... bref vous voyez le genre. Pour vous dire j'ai même appris qu'une personne couper les arrivées d'eau chaude et chauffage lorsqu'elle avait quelque chose à reprocher à une personne de l'immeuble, mais où va t-on ?

Donc maintenant que vous connaissez un peu l'ambiance collective qui règne dans ma résidence laissée moi vous parler  de cet événement survenu ce lundi en fin d’après midi. Je suis seule à la maison ce jour-là et je sors de ma petite sieste quotidienne, j'allume la tv, j’émerge gentiment quand tout à coup je sens une odeur inhabituelle, comme une odeur de bougie que l'on vient d'éteindre, et là je me demande d'où peut venir l'odeur... Je vérifie ma bougie elle est éteinte, je me lève et vérifie mes prises électriques rien bien au contraire, mais alors plus je m'approche de ma fenêtre plus l'odeur s'intensifier j'ouvre mon store (fenêtre fermée je précise) et là un nuage gigantesque blanc recouvre toute la résidence j'essaie de m'orienter dans ce nuage visuellement pour comprendre d'ou viens cette fumé. La panique prend rapidement le dessus je tremble mon pouls s’accélère téléphone à la main j'essaie de contacter la personne qui vit avec moi personne au bout du fil, texto d'alerte incendie rien pas de réponse je me sens désemparé, j'enfile un jean et mes baskets cours sonner chez mes deux voisines de palier pour les prévenir l'une au tel avec les pompiers l'autre prépare à mangé et me dit on fait quoi ? honnêtement sur le moment je sais pas quoi répondre hormis de fermer toutes les fenêtres et éteindre tout puis ce préparer à partir une fois les pompiers sur place. Ma voisine me propose de rester avec elle, je lui dis que je vais suivre l'avancer de la fumée et voir. En même pas 2min la fumée c'est transformé en d’énormes flammes avec des éclats sur notre toit (nous vivons au dernier étage) j'attrape mon sac à main avec carte vitale, carte bleue & papier d'identité mes clefs et mon manteau et retourne voir mes voisines c'est bon nous devons partir sans le starter des pompiers. Une fois sortie de la résidence la police nous demande de nous éloigner le plus possible de la rue que le petit fleuriste collé à notre résidence prend feu. Et là une sorte de fête des voisins s'organise dans la rue on découvre des visages jamais vus auparavant, des personnes qui appellent des proches pour partir se réfugier pour la nuit, moi debout dans un froid de canard je fais un constat dramatique, je n'ai personne à prévenir mais le cache pour moi je ne dit rien et prend sur moi la personne qui vit avec moi est à des centaines de km et il ne pourra rien pour moi à distance donc j'attends au milieu des voyeur qui se mêle aux habitants je prie pour que notre résidence ne soit pas touchée et que je puisse rentrer dormir et manger avec mon bébé, l'une de mes voisines vient tout de même me voir et me propose d'aller chez sa belle mère avec elle dans une commune plus loin, je suis touché par sa proposition puis la décline, et j'invente une pseudo famille qui me prendra en charge ou cas ou... car oui j'ai toujours ce sentiment de honte lorsque je suis invité dans des repas familiaux ou bien même dans un mariage ou autres, cette impression d'être le vilain petit canard ou le boulet de service, je me dis que les gens vont forcement ce demander ce que j'ai bien pu faire dans ma vie pour ne pas avoir d'amis ou de famille bref...

Coup de grâce la police nous annonce que le feu est maîtrisé que notre résidence n'est pas touchée qu'ils vont vérifier nos logements et nous mettre au chaud dans un local réquisitionné par la mairie pour attendre au chaud. 
Nous sommes vite pris en charge par les secours qui décident de m'examiner par apport à ma grossesse, j'ai inhalé de la fumée et je dois être transféré au urgences par sécurité c'est la procédure, et la rebelotte le pompier me pose la question que je vais subir comme l'ultime humiliation par la suite "Madame qui peut vous emmener au urgences ou au moins vous ramener ?" heu personne le mot a mis une éternité a sortir de ma bouche, "des amis ? de la famille ?" insiste t-il et moi qui retoque un non sans me justifier. Les gens me défigurent évite mon regard, baissent les yeux je me sens tellement juger par tous ses voisins que je ne connais pas que je voudrais me cacher sous la table. 
J'essaie d'insister pour dire que tout va bien, que je n'ai besoin d'aller au urgences, mais non le pompier insiste et demande aux personnes autour de moi si quelqu’un peux m'accompagner aux urgences mais non personne ne se propose une personne lance même un "on ne la connaît pas plus que ça aussi donc non" entre les "il est ou votre mari ?" et autres "la famille elle est ou ?" triple humiliation pour moi, le pompier me demande ou est passé l'autre femme enceinte ma voisine, je lui explique qu'elle est partie passer la nuit chez sa belle mère, il insiste pour avoir son numéro car elle doit être vue également aux urgences... plusieurs minutes plus tard je finis bien au urgence avec ma voisine que me rejoins et qui finira par me ramener chez moi. Je ne m'attendais tellement pas à ça après le comportement des autres voisins que je l'ai remercié 1000 fois la pauvre ne comprenais pas pourquoi je disais autant de fois merci.

Une fois rentré l'odeur de fumé était vraiment forte je n'ai quasiment pas dormi de la nuit tellement j'avais peur que le feu reprenne ou de mourir seule dans mon lit. 
Le lendemain pour me changer les idées je suis parti faire du shopping et manger un burger ! si je vous précise ce que j'ai mangé c'est qu'hier face à ce burger je me suis demandé pourquoi à chaque fois qu'il m'arrivait un événement positif ou négatif je finissais dans un fast food ?
Et je pense avoir trouvé ma réponse, lorsque je mange dans un fast food je ne me sens pas juger, comme le dit le célèbre slogan "venez comme vous êtes" parce que dans un fast food nous y sommes toujours les bienvenues, personnes ne vous reprochera de manger un burger à 11h du matin ou à 16h ! voila juste le fait de ne pas avoir l'impression de déranger me permet de passer un bon moment.    

J'avais besoin de vider mon sac de le retranscrire à l'écrit.

Merci de m'avoir lu ! 

On se suit ?

Twitter Facebook Pinterest Instagram






     

You Might Also Like

0 Votre avis ici

Twitter

Snapchat

Snapchat